Histoires d’innovation

Technologie et formation pour la qualité et l’égalité

Change for Children

Ivania Fiallos Cornejo enseigne la 2e année dans une communauté autochtone Miskito dans la région de Bosawas au Nicaragua — l’une des régions les plus marginalisées de toute l’Amérique centrale.

Bien que désireuse d’aider ses élèves à exceller, Ivania était confrontée à une bataille difficile. L’emplacement éloigné de son école, les ressources limitées et le manque d’accès à du matériel adapté à la culture et à la langue faisaient en sorte que les élèves étaient laissés pour compte.

La région de Bosawas au Nicaragua a les pires résultats scolaires du pays. Les écoles, qui abritent principalement des communautés autochtones éloignées, manquent même de fournitures de base comme les manuels scolaires. Les enseignant-e-s n’ont souvent pas de formation officielle ou de ressources pour les aider à engager et à inspirer les élèves à apprendre.

Sans aucun soutien, Ivania avait
de la difficulté à garder l’attention de ses élèves.
Beaucoup ont perdu tout intérêt de venir à l’école.

En 2020, Change for Children, soutenu par le Fonds pour l’innovation et la transformation (FIT), a commencé à tester une solution visant à améliorer les résultats scolaires dans la région. Cette solution comprenait un programme de formation et un accès à une base de données de ressources numériques pour les enseignant-e-s. Le projet a fourni des laboratoires d’apprentissage mobiles composés de points d’accès pour l’éducation et l’apprentissage dans les communautés éloignées, aussi appelés RACHEL (Remote Area Community Hotspot for Education and Learning), ainsi que des ordinateurs portables et un système d’énergie solaire robuste à quatre communautés autochtones Miskito de Bosawas. Les RACHEL sont de petits serveurs qui fournissent un accès fiable aux documents d’apprentissage sur des bibliothèques numériques massives — personnalisés pour répondre aux besoins culturels et linguistiques locaux — aux communautés sans accès à Internet.

Cette solution novatrice visait à améliorer les résultats scolaires en offrant une formation en personne et virtuelle aux enseignant-e-s ; des ressources éducatives telles que des textes virtuels, des bibliothèques et des jeux d’apprentissage ; du matériel culturel et linguistique Miskito ; et de l’éducation sur la santé et les droits sexuels et reproductifs (SDSR).

Jusqu’à présent, l’adhésion a été incroyable. Presque tou-te-s les enseignant-e-s (98 %) utilisent activement les ressources des RACHEL. Ils ont intégré de nouvelles méthodes et stratégies d’enseignement, et ils intègrent activement l’éducation Miskito et l’éducation sur le genre et la SDSR.

Ivania rapporte que l’accès aux RACHEL a complètement changé les attitudes et les comportements de ses élèves. Peut-être plus important encore, il a suscité un amour de l’apprentissage dans sa classe.

« Aujourd’hui, je peux fièrement dire que nous utilisons la technologie pour mieux développer du contenu et enseigner aux enfants. Mon environnement de classe est divertissant et les enfants sont emballés par la nouvelle façon d’apprendre ».

plus signs, large and small, overlapping, in different colours

Ivania et d’autres enseignant-e-s signalent également que l’inclusion de la langue et de la culture Miskito dans les ressources d’apprentissage les a motivés à intégrer des pratiques traditionnelles dans leurs leçons et à parler de leur culture dans la classe. Plus de 87 ressources Miskito ont été ajoutées, y compris des histoires provenant de chaque communauté, des présentations de danses culturelles et d’aliments traditionnels, ainsi que des livres pour tous les âges et des dictionnaires.

« Cela a contribué à augmenter notre estime de soi en tant que peuples autochtones — à se sentir fiers de ce que nous sommes et à ne pas abandonner notre culture. » 

De même, l’inclusion de l’éducation sur le genre et la SDSR a changé les interactions dans la classe et modifié le comportement des élèves.

« Je sens que j’ai plus de pouvoir. Nous connaissons nos droits et les faisons respecter. Les documents sur le genre sont parmi le contenu des RACHEL que nous utilisons le plus dans nos salles de classe. Cela a fait une différence dans la classe, dans l’école, dans les familles et dans la collectivité dans son ensemble ».